Agence tout risque

30082007

Agence tout risque 18424651Voila,

Finalement vous êtes venu sur Subversif.fr.
Mais comme c’est dommage!
Deux jours ont passés et deja notre blog est victime de son succes!
Apres avoir été plus riches que B. G.,
Nous avons donc décidé unilateralement de consulter
« l’internaute d’en bas »-oui, c’est toi aussi.-
La hantise de la page blanche passée,
nous allons donc pouvoir attaquer le sujet principal:
Qu’allons-nous mettre comme rubrique?
mais non…ce n’est pas vous qu’on va faire bosser..
on a deja des milliers de chinois vers qui nous avons sous traité
chaque pixel de cette image.
Donc, ne soyez pas inquiet, au contraire, allelujah!
On est venu vous sauvez!
(d’aussi loin que l’infini, on descend jusqu’ici, pour sauver tous les hommes etc..)
Juste une precision:
on a un accord antitrust pour ne pas intervenir
dans les affaires humaines, histoire de pas faire de concurrence deloyale.
Mais bon, essayz toujours, au cas ou…

Pour exposer votre probleme, soyez clair:
n’hesitez pas a utiliser la regle journalistique des 5W:
Who (qui)
When (quand)
Where (où)
Why (pourquoi)
How (combien)
Vous pouvez même en abuser.




Bonjour tout le monde !

27082007

 

 

Bonjour tout le monde ! 07-13 

 

Petit éditorial…

Les deux coqs.

Deux coqs vivaient en paix: une poule survint…et voilà la guerre allumée.
Amour, tu perdis Troie; et c’est de toi que vint cette querelle envenimée

Où du sang des Dieux même on vit le Xanthe teint.
Longtemps entre nos coqs le combat se maintint;)
Le bruit s’en répandit par tout le voisinage:
La gent qui porte crête au spectacle accourut,
Plus d’une Hélène au beau plumage fut le prix du vainqueur.

Le vaincu disparut: Il alla se cacher au fond de sa retraite,
Pleura sa gloire et ses amours, Ses amours qu’un rival,
tout fier de sa défaite, Possédait à ses yeux.

Il voyait tous les jours cet objet rallumer sa haine et son courage;
Il aiguisait son bec, battait l’air et ses flancs,
Et, s’exerçant contre les vents, s’armait d’une jalouse rage.

Il n’en eut pas besoin.
Son vainqueur sur les toits S’alla percher, et chanter sa victoire.
Un vautour entendit sa voix; Adieu les amours et la gloire;
Tout cet orgueil périt sous l’ongle du vautour


Enfin, par un fatal retour
Son rival autour de la poule
S’en revint faire le coquet:
Je laisse à penser quel caquet;
Car il eut des femmes en foule.

La fortune se plaît à faire de ces coups;
Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.
Défions-nous du Sort, et prenons garde à nous après le gain d’une bataille.







Ma classe maternelle 2007/2008 |
EN TOUTE SERENITE |
Trouvez votre notice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | passionbulgarie
| aboubakry
| ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...